Qui suis-je ?

Deborah, 42 ans mariée, un enfant.

J'habite et travaille à Paris.

Enthousiaste et mordue de make-up, de produits de beauté. Mais également très gourmande. Mon dernier péché concerne les endroits luxueux : un magnifique hôtel, un superbe SPA, j'adore découvrir ces endroits et y prendre un café.




Dans la vie j'ai eu la chance d'avoir des métiers passionnant. Aujourd'hui je crée mon entreprise Brandslovblogs. Entre la croisée de l'agence d'influence et l'agence de marketing/communication, je veux réinventer la manière dont les marques appréhende leur communication. 

C'est un défi que je viens de me lancer et que je compte bien relever comme tous les autres..

Mon profil linkedin est accessible ici.

Pourquoi un blog ? Parce que j'aime décrypter, partager, échanger et faire part de mes découvertes. 

Blogueuse depuis 10 ans maintenant. Ce blog beauté est né juste après ma fille en mai/juin 2011 et s'est transformé en 2014 pour devenir un blog bien être pour toute la famille.

Je reçois parfois des produits pour les tester et ce n'est pas parce que je les ai reçus que je vais en dire du bien. Il m'arrive aussi d'avoir un article sponsorisé, c'est indiqué clairement. Sur ce blog tout est transparent !

Je suis ravie de faire partager mon univers, je réponds dès que je peux aux mails et commentaires  ainsi qu'aux demandes de partenariat. N'hésitez pas à me contacter (en cliquant ici) ou bien à laisser un commentaire.

La vie est belle et je vous souhaite une agréable journée !

Commentaires

  1. Madame bonjour,

    je prends la liberté de vous écrire quant à vos étranges certitudes et surtout l'absurdité de certains commentaires déconcertants, réducteur et manichéen concernant le clip Hendred Miles où la magnifique chanteuse n'est autre que Gabriela RICHARDSON TORRES ( espagne et j'adore ) et où ce coup de frais déboussole quelques quadras en recherche d'existence.

    En guise de réponse, j'ai posté deux tweets sur votre blog : du 23 / 04 et 26 / 04 / 2016.

    À l'évidence, le clip de Yall et Gabriela s'apparente clairement à un non-événement et n'enfreint en rien la limite, le malaise, et la morale.

    Il est indiscutable de constater que notre société est en perpétuel mouvement ce qui effraie les dinosaures désabusés ou les tristes féministes de tous poils.

    Assurément, ce sacré coup de vieux qui vous traverse avec le temps qui passe, vous ringardise et vous figes dans les abysses de la préhistoire.

    Je tenais à vous apporter ces eclairsisements, qui me semble utile et nécessaire dans votre cas.

    Avec tout mon respect,

    Julien

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Julien,

      Merci de votre commentaire. Je constate que mon article vous passionne et je vous en remercie.

      Je suis flattée que vous preniez autant de temps à écrire sur mon blog et je vous en remercie.

      Je vous souhaite une belle journée.

      Deby

      Supprimer

Enregistrer un commentaire