Pourquoi je ne me colore pas les cheveux

Cette question n'est pas très importante mais je me la pose de plus en plus. Hier un partenaire (que j'adore) m'a proposé d'essayer un produit de coloration et de le faire gagner (oui oui j'annonce bien qu'il y aura un concours à venir).

De la même manière que j'ai dû répondre à la question de ma fille dans cet article : dit maman pourquoi tu te maquilles ? Je me suis demandé pourquoi je gardais mes cheveux non colorés.

Non pas que je sois aussi sexy que Malicia dans les X-Men avec.


Pourquoi je ne me colore pas les cheveux
En fait je suis passé par une période où j'ai eu le cuir chevelu hyper sensible (j'en ai parlé dans ce billet) qui m'a obligé à arrêter les coloration. Mais depuis j'ai récupéré un cuir chevelu plus sain et je n'ai pas repris.

En fait, je dirai que depuis que j'ai ma nouvelle routine ma couleur naturelle est brillante et que les reflets naturels sont assez jolis (la fille qui se la raconte !).

Et puis tout comme mes rides, mes cheveux blanc sont l'expression de ma vie qui passe. Au lieu de la masquer pour l'oublier je les regarde avec tendresse et cela me rappelle encore plus combien il faut profiter de chaque jour qui passe.

En effet, comment ne pas profiter du temps qui passe si on oublie qu'il passe. Comment se rappeler qu'il passe si on ne voit pas sur nous qu'il passe.

Cela peut paraître facile comme raisonnement, mais tous les matins quand je me regarde dans la glace que je vois une mèche blanche en plus ou bien une ridule un peu plus profonde encore et bien je me dis qu'un jour de plus va passer. Je me dis qu'il ne faut pas que j'oublie de faire des bisous à ma fille, de rigoler avec mes collègues et avec mon client aussi, qu'il ne faut pas que j'oublie mon blog et les lecteurs, bref qu'il faut que je profite.

Alors peut-être que c'est ma manière à moi de ne pas oublier que le temps passe. Peut-être que c'est ma manière à moi de me rebeller contre cette société "jeuniste" basée uniquement sur les apparences (dit cette blogueuse beauté). Mais on peut chercher à s'embellir sans chercher à se rajeunir tout en assumant son âge.

Bref, je digresse. Je ne colore pas mes cheveux parce que je trouve la couleur naturelle pas si mal que cela et que mes cheveux blanc me rappelle le temps qui passe et qu'il faut en profiter.

Et vous, comment vivez-vous la couleur de vos cheveux ? Couleurs ? Mèche ? Ou comme moi, naturelle ?

Commentaires

  1. Moi je ne supporte pas mes cheveux blancs ! J'en ai eu assez jeune et vraiment, je ne les assume pas !
    Je suis passée aux colos naturelles pour ne plus agresser mon cuir chevelu.

    RépondreSupprimer
  2. Coucou,

    Je n'ai jamais fait de colorations je n'aime pas du tout, ça donne des racines, abîme les cheveux non vraiment c'est pas mon truc, puis ma couleur naturelle est plutôt jolie et je n'ai pas de souci de cheveux ternes alors je m'en passer largement

    RépondreSupprimer
  3. je n'ai jamais coloré mes cheveux. J'ai 40 ans, mais peut etre 4 ou 5 cheveux seulement, je suis brune. ça aide je pense. Si j'avais eu beaucoup de cheveux blancs à 20 ans comme ma maman, je pense que je serais passé par la case coloration c'est certain ! je profite de ma couleur naturelle, et du coup, si l'évolution est toujours aussi lente, je pense que je pourrais assumer mes cheveux blancs plus tard !

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour, voilà un sujet qui m'interpelle car je suis en plein dedans ! Je veux dire en plein dans cette réflexion... J'ai 63ans et j'ai eu les cheveux blancs après une chimiothérapie. J'ai trouvé que ça m'allait bien mais j'ai perdu beaucoup en qualité de cheveux : plus fins, beaucoup moins... bref, je n'arrivais pas à me "retrouver" dans mon identité. Aussi, dernièrement, j'ai refait une couleur mais le résultat n'est pas celui que j'attendais car je n'ai pas obtenu la couleur souhaitée à cause de la réaction sur le fait de colorer des cheveux blancs. Un coup sur deux, j'ai l'impression de m'être retrouvée même si la couleur est à revoir et l'autre fois j'ai l'impression d'avoir fait une grosse connerie sauf que... c'est fait. Maintenant, il faut aussi trouver "la bonne coupe" qui aille aux cheveux fins... Pour en revenir à l'article, je n'ai pas masqué mes cheveux blancs par rapport à l'âge mais pour "retrouver une identité" perdue... affaire à suivre

    RépondreSupprimer
  5. Intéressant comme sujet !
    Moi je ne colore pas mes cheveux pour camoufler quelque chose, mais tout simplement pour changer de tête, comme un nouveau vêtement. Je trouve ça génial de pouvoir changer de couleur facilement ; pourtant ma mère ne s'est jamais teint les cheveux, mais moi je ne sais pas, j'adore ! Après il faut entretenir (inconvénient), car les racines, c'est pas très beau.

    RépondreSupprimer
  6. Idem, je ne me colore pas les cheveux mais je me laisse parfois tenter par un balayage ou quelques mèches, mais toujours dans les tons de ma couleur naturelle, car j'aime justement ce coté naturel et discret ;-)

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire